Que réalisons-nous ?

1

Aménagement de 420 sources en fontaines

Au départ, les sources existent.
Mais elles sont souvent peu accessibles et l’eau qui en est retirée est insalubre.
Après les aménagements effectués par les villageois sous la direction du PRIAC, les fontaines donnent aisément accès à l’eau est potable.
Ces sources fonctionnent sans apport mécanique ou énergétique ; leur entretien est dès lors très simple à effectuer.

Diapositive précédente
Diapositive suivante
Diapositive précédente
Diapositive suivante

2

Construction de 14 citernes d’eau pluviale

Eau Congo finance des citernes d’eau pluviale dans des centres de santé et des écoles que le PRIAC construit.

Ces réservoirs recueillent l’eau de pluie qui pourra être conservée pour améliorer l’hygiène des patients et assurer le nettoyage des locaux.

3

Construction de 6 blocs de latrines

La construction de blocs de latrines dans des centres de santé et dans des écoles permet d’offrir une meilleure hygiène, tant au personnel soignant et aux patients qu’au personnel enseignant et aux écoliers.

Diapositive précédente
Diapositive suivante
Diapositive précédente
Diapositive suivante

4

Construction de 2 forages d’eau potable

Depuis peu, et à la demande des autorités sanitaires, le PRIAC construit des forages d’eau potable dans des hôpitaux financés par Eau Congo.

Grâce à ces forages, le personnel soignant et les patients ne doivent plus aller chercher l’eau dans les sources souvent distantes de plusieurs kilomètres. 

5

Construction d’un bloc de douches

A côté des forages, il est facile d’avoir des douches dans les pavillons des hôpitaux que les médecins-chefs nous demandent de construire.

Cela améliore grandement l’hygiène des patients. 

Diapositive précédente
Diapositive suivante
Diapositive précédente
Diapositive suivante

6

Formation de 440 comités de l’eau

Pour chaque infrastructure, un comité de l’eau est constitué dans chaque village.
Il est composé de 10 à 12 personnes, dont au minimum 4 femmes.
Ses membres participent à deux journées de formation :

Chaque comité de l’eau reçoit un kit d’outils nécessaires à la maintenance de ces infrastructures.